top of page
  • Photo du rédacteurLa rédaction

Endométriose : un enjeu de santé et de qualité de vie au travail

Dernière mise à jour : 28 mars

L'endométriose est une maladie méconnue aux lourdes conséquences sur la santé et la qualité de vie au travail des femmes. Elle touche 1 femme sur 10 et constitue donc un enjeu de santé, d'égalité professionnelle mais aussi un enjeu d'efficacité dans les organisations. Différents leviers d’action peuvent ainsi être identifiés sur le sujet. 


Une maladie qui impacte la santé et la qualité de vie au travail des femmes


L'endométriose, une maladie qui touche 1 femme* sur 10

En France, l’Assurance maladie estime que 1 femme sur 10 en âge de procréer est atteinte d'endométriose, soit entre 1,5 à 2,5 millions de femmes. Au niveau mondial, ce chiffre atteint 190 millions. Pourtant, cette maladie chronique invalidante reste largement méconnue du grand public et du monde du travail.

Au niveau médical, le diagnostic de l'endométriose prend en moyenne 7 à 10 ans. Ce retard est à l'origine d'une errance médicale et d'une souffrance psychologique importantes pour les femmes concernées. En effet, l'endométriose peut provoquer des douleurs pelviennes chroniques, des troubles de la fertilité, de la fatigue, et une altération de la qualité de vie. 


*En tant que maladie gynécologique, l'endométriose peut également toucher des hommes trans.



Impact de l'endométriose sur la vie professionnelle des femmes

Selon une enquête Association EndoFrance, 65% des femmes atteintes d’endométriose déclarent que la maladie a des impacts négatifs sur leur travail, leur capacité à travailler, à se concentrer, leur niveau de stress, leurs absences, leur évolution professionnelle etc.

Au-delà du coût de sa prise en charge médicale, le coût économique de la maladie en France s'élèverait à environ 10 milliards d'euros par an. Ce coût est lié à l'absentéisme, à la baisse de productivité et aux arrêts de travail.


Des leviers d’amélioration de la santé et de la qualité de vie au travail 


L'endométriose, un enjeu de santé publique

Il n'existe actuellement pas de remède contre la maladie et les traitements visent plutôt à en soulager les symptômes. Car même si la maladie est connue depuis des siècles, son ajout dans les programmes de médecine générale en France par exemple ne date que de 2020. Le Ministère de la Santé a lancé en 2022 une stratégie nationale de lutte contre la maladie, avec 3 axes (recherche et innovation, accès aux soins, communication grand public) et 13 objectifs prioritaires. Certaines mesures prévoient un accompagnement des femmes atteintes d’endométriose dans le milieu du travail, notamment via la médecine du travail. 


Evolution des pratiques de management et RH 

Les entreprises, structures et organisations ont également un rôle à jouer dans l’adaptation de l’organisation du travail, face à cette maladie. Comment ? En prévoyant par exemple prévoir des mesures de télétravail, congés ou encore un soutien financier et l'accès à des consultations spécialisées. Les services RH peuvent aussi accompagner une salariée atteinte d’endométriose dans sa demande de reconnaissance de sa qualité de travailleur·se handicapé·e (RQTH). En France, la RQTH permet de bénéficier de mesures pour l’aménagement des horaires, du poste de travail ou l’appui à une reconversion éventuelle. L’ANACT a récemment publié un guide permettant aux managers de proximité et aux personnels de direction et de RH de repérer des leviers d’action. 


Sensibilisation et formation sur l'endométriose

Une sensibilisation sur la maladie et ses impacts dans la vie personnelle et au travail peut être envisagée pour l’ensemble du personnel. Les managers devraient de leur côté être formé·e·s pour identifier et accompagner les femmes atteintes d’endométriose. 

Se saisir du sujet de l'endométriose est une opportunité pour les organisations de s'engager en faveur de la santé et du bien-être de leurs salarié·e·s, tout en améliorant leur performance économique et en diminuant le coût économique de la maladie. 


Esfand agit en faveur de la santé et qualité de vie au travail 

Notre cabinet Esfand est convaincu que les structures engagées ont un rôle crucial à jouer dans la santé et la qualité de vie au travail des femmes atteintes d'endométriose.

Nous proposons aux managers, aux équipes de de Direction, de Ressources humaines et/ou membres du CSE : des formations et des accompagnements sur-mesure pour les aider à mieux comprendre cette maladie et à mettre en place des actions concrètes pour soutenir leurs salariées.





Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page