top of page
  • Photo du rédacteurMégane Ghorbani

Le Règlo'Sport : un outil de prévention et lutte contre les violences

En préparant une sensibilisation grand public pour le 8 mars prochain, je suis tombée sur cet outil : le Règlo'Sport ! Vous le connaissez déjà ? Pour ma part, je découvre un nouvel outil de prévention et lutte contre les violences dans le milieu du sport. J'ai donc décidé de vous le présenter.


Prévention et lutte contre les violences : un outil simple et accessible


Les Observatoires des violences faites aux femmes de Seine-Saint-Denis et de Paris, l’association En Avant Toute(s) et la Ville de Paris avaient déjà conçu depuis 2018 l'outil violentomètre. Inspiré de ce dernier, le Règlo'Sport semble de son côté être une version 2023 actualisée d'un outil simple et accessible pour sensibiliser et lutter contre les violences spécifiquement le milieu du sport.


Règle colorée avec une graduation de couleur du vert au rouge en passant par le orange pour évoquer 20 situation dans le milieu du sport et leur niveau de gravité en matière de violences dans le milieu du sport
Texte accompagnant le Règlo-sport sur lequel figurent des numéros d'urgence, utiles en matière de prévention et lutte contre les violences ainsi que les logos des initiateurs du projet

Publié le Ministère des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques en collaboration avec le Comité Paralympique et Sportif Français, l'outil s'adresse à tou·te·s les participant·e·s d'activités sportives.

Pourquoi ? Car le risque de violence dans ce milieu reste prépondérant.


Des chiffres alarmants : l'urgence de prévenir et lutter contre les violences


Selon les dernières données en France, 1 enfant sur 7 est victime de violences dans le sport. Outre ce chiffre alarmant, parmi les signalements pour diverses formes de violences dans le sport français, on constate que les victimes sont majoritairement des femmes ou des filles (78 %), mineures (82 %, dont 41 % de moins de 15 ans) et que les cas concernent des violences à caractère sexuel (83%) causées notamment par des éducateurs sportifs (62 %).


Par ailleurs, selon un document de l'UNESCO pour lutter contre la violence à l'égard des femmes et des filles dans le sport : 1 athlète femme sur 5 dans le monde a déjà été confrontée à des formes d'abus sexuels sur enfants (au moins une fois) dans sa carrière sportive. De plus, les athlètes femmes ont été la cible de 87% du harcèlement sur Twitter durant les JO de 2020.




Une règle pour évoquer des situations concrètes et des modes de prévention et lutte contre les violences


Comme le violentomètre, le Règlo'Sport se présente sous la forme d'une réglette graduée en 3 couleurs. Il permet de mesurer le degré de gravité de 20 situations et d'y réagir en orientant vers des numéros utiles pour obtenir de l'aide et de l'accompagnement.


La règle fait par exemple figurer les formulations suivantes.


  • En vert

"Je ressens du bien-être, de la confiance et du respect quand…Mon corps m’appartient, mon accord est demandé lors d’un geste technique ou un contact répété sur mon corps"

Réaction associée : "Amuse-toi"


  • En orange

"Je ressens gêne et malaise quand… L’encadrement entre dans les vestiaires sans attendre mon autorisation."

Réaction associée : "Non tu n'es pas seul·e, tu peux en parler"


  • En rouge

"Je me sens très mal et j’ai peur quand… On diffuse des photos de parties de mon corps, en sous-vêtements ou nues."

Réaction associée : "Non, tu n’es pas responsable mais tu es en danger, des professionnel·le·s peuvent t’aider"



A quelques mois des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris, il reste désormais à voir comment cet outil sera diffusé et utilisé.


Comentários


Os comentários foram desativados.
bottom of page